Muraro en tête de Liszt (Médiapart)
Le nouveau disque de Roger Muraro, l'un des plus grands interprètes d'Olivier Messiaen, démontre que le compositeur français tenait sa place dans une haute lignée: sinon, comment comprendre que ce compagnonnage ancien permette à ce pianiste une aussi belle aisance avec Liszt? Il prouve surtout que l'illustre Franz était l'inventeur du vingtième siècle et de la musique d'aujourd'hui. C'est bien le sens du titre, "Le piano de demain", qu'a choisi Roger Muraro, pour cet enregistrement.
Lire +

Concerts Messiaen (Turangalîla-Symphonie) - 26-28 février 2016, Festival Frankriech au Konzerthaus de Berlin, Allemagne
« Tendrement entouré par le célesta, le vibraphone et Valérie Hartmann-Claverie aux ondes Martenot, le jeu pianistique de Roger Muraro semble comme mûrir durant les 80 minutes de cette symphonie, interprétée cette fois-ci sans entracte. Celui que l’on nomme depuis les années 80 « l’interprète officiel » de Messiaen déploie un jeu qui colle si bien à la peau du compositeur français : à la fois strict et désinvolte, virtuose et coloré. Un concert ébouriffant de dissonances mélodiques, dirigé sous la baguette d’un chef [Iván Fischer] qui mélange générosité et fantaisie avec justesse. » Resmusica
Lire +

Concert Messiaen (Vingt Regards sur l'Enfant-Jésus) du 28 mars 2016, au Théâtre Münster, Allemagne.
« Ce n’était pas n’importe qui, qui s’attaquait aux éruptions colossales et sacrales des 20 Regards sur l’Enfant Jésus, en ce Jeudi Saint au Théâtre Münster... On ne pouvait que reconnaître un véritable interprète de la musique de Messiaen. Un de ceux qui aime cette musique... »
Lire + (article en langue allemande)

Concert Betsy Jolas (Histoires vraies, création mondiale) du 1er avril 2016 dans le cadre du Festival Printemps des Arts de Monte-Carlo
« ... La symphonie [Quatrième de Mahler] était précédée par une création mondiale commandée par le Printemps des arts à une jeune compositrice de 90 ans, Betsy Jolas, dernière rescapée de la génération de Pierre Boulez : ses "Histoires vraies", double concerto pour piano et trompette admirablement servi par les très virtuoses Roger Muraro et Hakan Hardenberger, témoignent d'un style toujours extrêmement élégant et raffiné, à l'abstraction tempérée par un goût certain pour le lyrisme et la beauté sonore. » Le Figaro
Lire +

Concert Betsy Jolas (Histoires vraies, création mondiale) du 1er avril 2016 dans le cadre du Festival Printemps des Arts de Monte-Carlo
« Interprétée par l'Orchestre Philharmonique de Monte Carlo (OPMC) sous la direction du Japonais Kazuki Yamada, son nouveau chef, cette suite concertante pour piano, trompette et orchestre bénéficiait de solistes de rêve : le pianiste français Roger Muraro et le trompettiste suédois Håkan Hardenberger. C'est justement parce que ces deux-là souhaitaient jouer ensemble, et n'en avaient guère l'occasion, que Betsy Jolas a imaginé cette pièce d'une belle luxuriance sonore. La trompette y tient la ligne mélodique et se fait lyrique, tandis que le piano accumule les coups d'éclat, et ne cesse de renverser ses alliances avec la trompette et l'orchestre. » Télérama
Lire +

Concert Messiaen (Turangalîla-Symphonie) du 10 avril 2016 à la Philharmonie de Paris : « Le 10 avril 2016, soit un dimanche après-midi, Paavo Järvi dirigeait la Turangalîla-symphonie de Messiaen, œuvre-fleuve rarement donnée parce qu’elle requiert sur scène la présence de plus de cent musiciens. Deux spécialistes de la pièce étaient présents comme solistes, Roger Muraro au piano et Cynthia Millar aux ondes Martenot, indice nous laissant deviner a priori que l’interprétation serait réussie. Mais ce simple adjectif “réussi” semble a posteriori trop faible pour décrire le concert qui a eu lieu. C’est une expérience sonore renversante et inoubliable que nous ont offerte les musiciens sous la baguette de Paavo Järvi.
Un choc sensoriel absolument exaltant ! » Bachtrack.com
Lire +

" La tête, le cœur et les doigts ! Pour son premier disque chez La Dolce Volta, Roger Muraro a choisi Liszt. Et, au cœur du programme, l’imposante Sonate en si mineur dont il offre une lecture des plus personnelles. Essayons d’en savoir davantage… " Lire la suite

COUP DE CŒUR de Classique mais pas has been : le dernier disque Liszt du pianiste Roger Muraro chez La Dolce Volta. « Le piano de demain » est construit autour d’un chef d’œuvre, La Sonate en si mineur, S.178 de Liszt. " Lire la suite

Récital Schumann/Liszt du 28 juillet 2015 : " Liszt a arrangé plusieurs œuvres de Schumann, essentiellement des lieder, mais Muraro poursuit avec l’une de ses plus célèbres transcriptions wagnériennes, celle qu’il a réalisée dès 1867 de la Mort d’Isolde (1859). D’emblée, avec les deux mesures introductives, cataclysmiques, le récital entre dans une autre dimension: le piano prend du corps, de la couleur, du liant, pour un résultat à la fois somptueux, grandiose, vivant, d’une évidente dimension symphonique sans pour autant chercher à imiter l’orchestre." Lire la suite

Emission "Notes du Traducteur" de Philippe Cassard, consacrée à Olivier Messiaen. Invité : Roger Muraro. Podcast disponible jusqu'au 02/02/2018. Écoutez l'émission !

" C'est une œuvre monumentale en dix mouvements, avec ondes Martenot et piano solo. L'œuvre fait appel une grande formation symphonique de quatre-vingt-dix musiciens. Olivier Messiaen voulait exploiter toutes les ressources d'un tel orchestre, mettre en relief tous les timbres. Turangalîla-Symphonie est une partition débordante de joie, qui enthousiasme le public. " Lire la suite

Concert Mozart/Messiaen au Théâtre des Champs-Elysées : " Le 12 octobre, au TCE, s’ouvrait la saison des Concerts du Dimanche matin, initiés il y a 40 ans par Jeanine Roze. Et quelle ouverture ! À deux pianos, Roger Muraro et Bertrand Chamayou, technique souveraine et élan démiurgique, donnaient les Visions de l’Amen de Messiaen. Une fresque dantesque où les claviers tonnent, s’apaisent un instant avant que les interprètes ne repartent à l’assaut des graves et des aigus. Les dernières minutes de cette partition inouïe semblent, elles, faire sonner toutes les cloches de la chrétienté. Un formidable exemple de cette programmation dominicale irremplaçable. "

Concert Mozart, Messiaen au Théâtre des Champs-Elysées : "... l’alchimie entre eux est idéale. Grâce aux regards qu’ils échangent en permanence, leurs modes de jeu, leurs timbres, s’accordent à merveille, et la cohérence, la rigueur du discours qu’ils élaborent pendant les cinquante minutes des Visions de l’Amen leur permet de captiver la salle du TCE..." Lire la suite

Concert du 23 août, Annecy Classics Festival : " L’éblouissante technique du pianiste a fait des merveilles dans ces pages de virtuosité qui, sous ses doigts de mage volant au-dessus du clavier sans donner l’impression de le toucher ... ont littéralement tétanisé le public... " Lire la suite

Le pianiste Roger Muraro, grand spécialiste de la musique française du XXème siècle, est l'invité du jour de la Matinale ! Pour le Annecy Classic Festival, il rendra hommage à la pianiste et compositrice Eliane Richepin à travers un récital... Podcast disponible jusqu'au 17/05/2017. Écoutez l'émission !

" La "Fantastique" de Berlioz transcrite par Liszt pour le piano. Magique. " Lire la suite

Concert Ravel à l'Opéra de Dijon : " Toujours dans une concentration absolue, le piano de Roger Muraro se développe telle une cathédrale sonore, puissante et aérienne à la fois. La brillance accordée au timbre des aiguës, la rondeur des basses harmoniques : le pianiste sait démultiplier les richesses de la partition. Et c’est debout que le public dijonnais a salué l’intégrale Ravel de Roger Muraro. " Lire la suite

«  Un mètre quatre-vingts, la boule presque à zéro, Roger Muraro détonne. Mais que ce bonze occidental s'asseye devant un piano et la fête commence. "Roger est une force de la nature, dit son collègue Philippe Cassard, qui le connaît bien. J'ai vécu avec lui des expériences de concerts que je n'oublierai jamais. Il a une telle jubilation de jouer ! » Lire la suite


Chronique de concert lors du Festival Berlioz de La Côte-Saint-André : " Le génie visionnaire de Muraro, sa force mentale, son toucher méphistophélique ont déroulé la fresque berliozienne sans qu'aucun des instruments ne manque à l'appel - on peut vérifier sur le disque paru chez Decca en janvier. Chapeau bas Monsieur Muraro ! " Lire la suite

" Le pianiste Roger Muraro déroule la phrase mélancolique de Ravel. Un "blues" chavirant. Huit ans après une intégrale de l'oeuvre pour piano seul qui nous avait subjugués, Roger Muraro se replonge dans l'univers de Maurice Ravel : comme il fait bien ! " Lire la suite

Colour and beauty in this set of Messiaen's vast and virtuosic cycle" Lire la suite

Les regards d’un voyant. Muraro = Messiaen. " Dix sept ans après le concert mythique, et sept ans après le disque, Muraro refait gronder les paroles flamboyantes des anges, distille les éthers soufrés des paysages orientaux, éclairci le mystère pourpre et or de ce cycle narratif. Comme à son habitude il précipite le texte dans un brasier, le portant à blanc. Lire la suite

Les Vingt Regards sur l’Enfant Jésus - Récital improvisé, juillet 2008, Festival Messiaen : " Moment de pure magie où se révèle un artiste simple et sincère, dont la technique éblouissante se double d'un bon sens de l'humour. " Lire la suite

" A magnificient survey of a great oeuvre from a master Messiaen interpreter ... At his considerable best Muraro has a touch of agreeable steely flamboyance that is quite his own‚ and hugely effective. " Lire la suite

Création site internet Peach